Comment gérer son poids pendant le confinement?

Comment gérer son poids pendant le confinement ?
Voici quelques astuces qui feront la différence…

☘️ ne surtout pas faire de régime, c’est le meilleur moyen de prendre du poids !
« Un régime c’est la courte période de privation qui précède une augmentation de poids » Montignac
se concentrer sur les aliments qu’on peut manger plutôt que sur ceux interdits. Vous verrez que le choix est bien plus vaste qu’on ne le croit ! Prendre conscience de ce qu’on mange.
laisser 13 à 15h entre la fin du repas du soir et le petit-déjeuner du lendemain matin. En attendant, boire une tasse d’eau tiède avec le jus d’un demi citron et une rondelle de gingembre (active la détox et donne de l’énergie).
au lever du lit, faire 5 minutes d’ exercices de gymnastique douce pour booster votre thyroïde.
chronologie des repas de la journée :
matin = copieux et protéiné (œuf…)
midi = les légumes constituent la moitié de l’assiette, ¼ pour les féculents et ¼ pour les protéines. Bonnes graisses (huile d’olive/noix…)
Les protéines au repas de midi aident ne pas craquer en fin de journée
Goûter = 1 fruit + oléagineux + un morceau de chocolat noir>70%
le repas du soir peut être complet mais en plus petite quantité et à dominance végétarienne
lors du repas, manger l’équivalent de la moitié de votre assiette et ensuite attendre 5 minutes avant d’entamer la seconde moitié. La satiété viendra plus vite
Moins de pizza, biscuits, chips… qui sont des aliments qui ne nous nourrissent pas (calories vides) et nous rendent dépendants. Remplacez les farines blanches par des farines ayant un index glycémique plus bas comme farine de riz complète ou semi-complète ou farine de pois chiches… Et remplacer le riz ou pâtes à cuisson rapide par du riz basmati complet ou semi complet, pâtes complètes
privilégier les aliments de qualité, frais et les moins transformés possible . Passer de l’aliment à l’assiette !
pour les BBQ, retirez les parties noircies de la viande trop cuites et toujours accompagner la viande de végétaux (salade verte ou de carottes…).
pour les desserts, il vaut mieux les cuisiner soi-même, c’est la garantie de savoir ce qu’il y a dedans! . Divisez en 2 la quantité de sucre reprise dans la recette et remplacer le sucre blanc (IG 70) par du sucre de fleurs de coco (IG 30-35). L’index glycémique (IG) mesure la capacité d’un aliment à faire monter la taux de sucre dans le sang.
apprendre à faire la différence entre la faim et l’envie
continuer à bouger ‍♀‍: en augmentant votre masse musculaire vous brûlerez plus de calories. De plus l’activité physique contribue à garder le moral et à avoir un sommeil réparateur
cuisinez les aliments frais et changer progressivement vos habitudes alimentaires sont les clés pour gérer son poids. Votre corps vous remerciera en vous donnant énergie, immunité et joie de vivre !☀️

Prenez soin de vous et à très vite !

Valérie

Comment booster son immunité et mieux résister au coronavirus?

Comment booster son immunité et mieux résister au coronavirus :

☘️Privilégier une alimentation anti- inflammatoire :

▪️ petit -déjeuner protéiné et copieux pour booster la thyroïde (régule le métabolisme de base et donc l’immunité).

▪️ à midi, une assiette équilibrée avec protéines/légumes/ peu de féculents/bonnes graisses (huiles d’olive/noix, cameline…)

▪️un goûter comprenant un fruit+oléagineux +chocolat noir >70%

▪️le soir, un repas léger à dominante végétarienne

☘️Augmenter vos apports en fruits et légumes, oléagineux, thé vert, bouillon…

☘️Eviter les sucreries et l’alcool qui diminuent l’immunité

☘️Prendre des suppléments nutritionnels qui stimulent l’immunité :

🔸Vitamine D : 4000UI/jr à prendre avec un repas gras (vitamine liposoluble)

🔸Complexe multivitamines sans fer ni cuivre comprenant du zinc pour la fabrication des anticorps et la multiplication des globules blancs ainsi que les antioxydants pour soutenir le système immunitaire : bêta-carotène, vitamine A et E (naturelle), sélénium, N-acétyl cystéine (précurseur du glutathion)…

Multidyn senior (Métagenics) propose une formule complète

🔸Vitamine C, 125mg toutes les 4h. A augmenter en cas d’infection (125mg toutes les heures). A ne pas prendre en cas de surcharge en fer

🔸Probiotiques, une gélule au coucher

☘️Activité physique régulière et douce permet de renforcer sa masse musculaire et contribue ainsi à un système immunitaire optimal. Les muscles et les protéines animales sont des sources de glutamine. Lors d’une infection, les globules blancs augmentent en nombre et vont puiser leur carburant (la glutamine) dans les muscles. Une masse musculaire est une réserve de nourriture pour les globules blancs. La glutamine répare aussi les cellules intestinales.

☘️Gérer son stress afin d’éviter la montée du cortisol qui affaiblit le système immunitaire. Pensez au magnésium (glycérophosphate), à la méditation (Petit Bambou…) et/ou la cohérence cardiaque

☘️Dormir suffisamment (7- 8h), les anticorps ont besoin d’énergie pour se multiplier et pour lutter contre les infections. Un corps fatigué affaiblira le système immunitaire.

Prenez soin de vous et de vos proches !💕

Valérie

Comment soulager votre foie après les fêtes?

Voici quelques principes de base  :

  • Boire beaucoup d’eau afin de faciliter l’évacuation urinaire ; le thé vert Matcha est un must pour son effet antioxydant
  • Eviter le café, l’alcool, le sucre et les produits industriels (plats préparés)
  • Privilégier les modes de cuisson non agressives (basse température…)
  • Avoir une activité physique prolongée et/ou sauna pour favoriser l’élimination par la sueur
  • Manger des fibres (végétaux) afin que les toxiques soient éliminés et non réabsorbés
  • Vitamine C (125mg) toutes les 2 heures. C’est un nutriment antioxydant hydrosoluble indispensable à la détoxication

Certains compléments alimentaires stimulent certaines étapes de la détoxification hépatique (càd la transformation des substances liposolubles en hydrosolubles afin de les éliminer) mais il est conseillé de demander l’avis d’un nutrithérapeute.

Prenez soin de vous !

Valérie de Bruyn

Tous les œufs que nous consommons ne sont pas égaux en qualité

Tous les œufs que nous consommons ne sont pas égaux en qualité. Celle-ci est très variable et dépend en grande partie des conditions d’élevage des poules.

Questions à se poser : dans quelles conditions vit la poule (cage ou plein air) et que mange-t-elle? Déchiffrez le code cacheté sur l’œuf et regardez le premier chiffre:

0 : œuf BIO

1 : œuf non BIO élevé en plein air (et plus riche en vitamine A et E)...

2 : œuf non BIO élevé à l’intérieur au sol

3 : œuf non BIO élevé à l’intérieur en cage

Privilégiez l’alternance entre les œufs BIO et Colombus. Ces derniers sont nourris aux graines de lin riches en oméga 3. Privilégiez les cuissons non agressives qui ne détériorent pas la qualité du jaune d’œuf (les oméga 3 ainsi que certaines vitamines sont détériorés par la chaleur).

Pour en savoir plus: http://www.mangervivant.fr/pourquoi-faut-il-absolument-manger-des-oeufs-bio